Féminisme, Fières Lectures, Juin des fiertés, Livres

Le prieuré de l’oranger de Samantha Shannon

863 pages en numérique 😁

Éditions De Saxus. 958 pages. 2019.

Résumé

Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille. La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle… Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages.
Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence. Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil…
Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

Hello !

Gros challenge parmi tous les challenges, lire Le Prieuré de l’Oranger de Samantha Shannon publié chez De Saxus et j’ai enfin réussi après ce gros passage à vide où je me sentais épuisée physiquement et moralement, ça va mieux ! J’ai fini ce roman épique ! Bon, en trois semaines certes, je sais ça fait long, mais je l’ai fait ! 😊

Et c’était bien ! Vraiment bien ! J’ai pu m’imprégner des personnages au fur et à mesure.
Je les ai beaucoup aimé.e.s. Leurs évolutions et leurs prises de conscience.

Différents sujets sont traités, les croyances, les préférences amoureuses, la place des femmes, la politique tout ça dans un univers de Fantasy super travaillé. À part la trahison, tout le reste est remis en question et c’était chouette de voir tout ces personnages grandir et comprendre. Il y a une vérité mais elle peut être comprise et vue selon ses principes et ses croyances. L’ouverture sur le monde et les religions d’autrui peuvent être une très bonne chose pour le futur de l’Humain. Surtout si nous avons tous un ennemi en commun.

J’en viens à parler de cet ennemi qu’est le Sans Nom. J’aurai aimé un peu plus de développement sur ce personnage. Ce dragon de l’Abysse voulant tout détruire, pourquoi ? Oui je chipote un peu, à moins que je sois passée à côté de quelque chose.

Bref, ne me demander pas quel personnage j’ai préféré parce qu’en fait, je ne sais pas du tout. Ils sont tous, autant les narrateurs que les personnages secondaires, intéressants selon leur point de vu. Je ne me suis pas identifiée à un en particulier. C’est peut être ce qui m’a manqué pour que ce soit un coup de cœur.

J’ai aussi beaucoup aimé les relations entre les personnages. Qu’ils ne se rencontrent pas ou qu’ils se côtoient tous les jours ils ont tous leur importance. Pas un n’est inutile et ils ont finalement tous un lien.

La plume de l’autrice est belle, plutôt facile à lire malgré la briquasse 😉 et cela me donne envie de découvrir Saison d’os (Bones Season) dans un avenir pas trop lointain.

Et toi, tu l’as lu ? Qu’est ce que tu en as pensé ? Sinon, as tu envie de le découvrir ?

Je te souhaite de bonnes lectures !

Bisous 😘

6 réflexions au sujet de “Le prieuré de l’oranger de Samantha Shannon”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s