Féminisme, Livres

Féminisme pour les 99% – Un manifeste

De Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya, Nancy Fraser. Éditions La Découverte. 125 pages. 2019.

Résumé

Ce manifeste rédigé par Nancy Fraser, Cinzia Arruzza et Tithi Bhattacharya, toutes trois organisatrices de l’ International Women’s Strike, propose un féminisme véritablement inclusif, à la fois anticapitaliste, antiraciste, écologiste, internationaliste, anti-hétérosexiste : un féminisme qui lutte pour les 99 % et non en faveur d’une petite élite mondialisée.

Logements inabordables, salaires de misère, systèmes de santé inexistants ou dysfonctionnels, catastrophe climatique, rejet des migrant·e·s, violences policières… on entend peu les féministes s’exprimer sur ces questions. Pourtant, elles ont un impact majeur sur la vie de l’immense majorité des femmes à travers le monde.
Les grèves des femmes qui se multiplient aujourd’hui en Argentine, en Pologne, aux États-Unis ou ailleurs s’emparent de ces problématiques et témoignent du fait que les revendications féministes ne sont pas isolées de celles d’autres mouvements. Et c’est tout l’enjeu de ce manifeste, inspiré par ces nouveaux mouvements féministes : face à un système néolibéral qui concentre toutes les aliénations, injustices et inégalités et instrumentalise certaines luttes sociales pour servir ses velléités impérialistes et engranger le plus de profits possible, le féminisme doit repenser son agenda théorique comme militant.
Trois des organisatrices de la Grève internationale des femmes s’engagent ainsi avec ce manifeste pour un féminisme véritablement inclusif, capable de faire converger l’anticapitalisme, l’antiracisme, l’écologie politique, l’internationalisme et l’anti-hétérosexisme : un féminisme pour les 99 %.

Mon avis

Un manifeste qui propose des bases pour une nouvelle façon de vivre sans capitalisme, avec une inclusion totale de tou.s.tes. L’idée est bonne, même très bonne, mais ici nous n’avons que la liste de ce qui ne va pas et qu’il faudrait changer. Le souci c’est comment faire pour engendrer la prise de conscience collective qui se fait à mon sens trop au ralenti.

Ce livre a le mérite de mettre le doigt sur ce qui ne va pas et nous fait réfléchir sur comment évoluer. Mais remettre en question toutes nos façons de penser, notre éducation et nos privilèges, beaucoup auront bien du mal.

Je suis d’accord avec une grande partie de ce manifeste, rien que sur le fait de détruire le capitalisme qui nous tue tou.s.tes à petit feu. Une révolution nous pend au nez d’ici quelques années mais sommes-nous prêts pour ne pas recommencer les mêmes erreurs ? Sommes-nous prêts à être patients le temps que les choses soient remises à plat ? Les nouvelles lois n’arriveront pas toutes prêtes et le chaos sera peut être notre quotidien.

Je me permet de dire ça étant donné comment l’humain a réagit face au Covid-19. Le peu que j’ai vu de notre irrespect envers autrui, et que je vois toujours, me fait dire qu’il faudra encore des décennies à la France pour évoluer. L’égalité pour tou.s.tes n’est vraiment pas pour demain, actuellement je vois surtout la connerie humaine.

Conclusion

Je suis désolée d’avoir dévier, j’ai suivi mes pensées et malheureusement vu le climat actuel, elles reviennent souvent sur ce sujet. Mais peut-être qu’un jour, le bien-être du collectif sera plus important que le profit et que ce manifeste nous aidera à voir les directions à prendre pour refaire tout un système égalitaire. Mais vraiment égalitaire.

Bonne lecture !

6 réflexions au sujet de “Féminisme pour les 99% – Un manifeste”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s