Livres

Ce que j’ai appris de moi : Journal d’une quinqua de Sophie Davant

Éditions J’ai Lu. 169 pages. 2016.

Résumé

Quel a été le chemin parcouru par Sophie Davant avant de devenir l’une des personnalités féminines préférées des Français ? Depuis 26 ans, l’animatrice présente avec le succès que l’on sait l’émission du matin de France 2 C’est au programme, et en début d’après-midi Toute une Histoire, émission créée par Jean Luc Delarue. Elle est aussi indissociable du «Téléthon» qu’elle co-anime depuis 1997 avec un engagement personnel très fort. Aujourd’hui, arrivée à la cinquantaine, âge d’une étonnante richesse et d’un regain d’énergie, où tout est possible, elle nous raconte un parcours émaillé d’émotions, de mille et une rencontres, riche en opportunités, avec ses peines et ses bonheurs. Partant des événements décisifs de sa vie, Sophie Davant nous livre le fruit de ses petites (et parfois surprenantes) découvertes afin que chacun puisse y trouver des clefs pour explorer son chemin de vie, avec peut-être plus de lucidité, de plaisir et de sérénité…

Mon avis

J’ai choisis ce livre l’été dernier pendant les offres poches, tu sais 2 livres achetés un offert, parce que ma mère regardait l’émission C’est au programme qui passait le matin. Il m’est arrivée de la regarder aussi et même si tous les sujets ne m’intéressaient pas, je me suis prise à apprécier de temps en temps. Je trouve que Sophie Davant est rigolote et a une voix sympa.

Pour en revenir au livre, je n’ai pas lu les autres, celui sur le deuil de sa mère m’a l’air intéressant, elle en parle dans celui-ci et je me laisserai peut être tenter. Dans celui-là, elle parle de l’acceptation de soi lorsqu’on arrive à cet âge charnière qu’est la cinquantaine, la remise en question de ses choix de vie, de carrière, de son corps… Je ne suis pas encore arrivée à cet âge mais je comprends mieux cette fameuse « crise de la quarantaine/cinquantaine ».

Elle parle beaucoup des émissions qu’elle présente, normal vu que le travail fait en grande partie de nos vies à tous, mais je m’attendais à plus de vie privée. Ses ressentis sur les plateaux sont du domaine privé puisqu’ils ne sont pas exposés directement sur les écrans mais c’est finalement assez répétitif, ce qui est dommage. Elle parle aussi de son divorce et de la relation avec son ex-mari et ses enfants mais c’est un peu trop survolé pour moi. J’ai trouvé que ce livre était plus de son ressenti personnel sur sa carrière qu’autre chose.

Ce livre autobiographique pourrait se ranger dans la catégorie développement personnel bien qu’il n’y est pas de solution toute faite. Il y a des passages où elle parle de son ami psychologue, d’autre de personnalités qui l’ont aidé dans sa carrière, elle parle même de sa rencontre avec Matthieu Ricard. La philosophie bouddhiste en toile de fond en parlant empathie, altruisme et bienveillance.

Conclusion

Je reste mitigée bien que ma lecture n’est pas été désagréable en soi.

Et toi, tu connais Sophie Davant ? Personnellement, à part « C’est au programme », je ne connaissais pas sa carrière.

6 réflexions au sujet de “Ce que j’ai appris de moi : Journal d’une quinqua de Sophie Davant”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s