Février 2020, Lecture du Terrier de Guimause, Livres

Le restaurant de l’amour retrouvé de OGAWA Ito

Coucou !

Aujourd’hui, je te parle de ce livre des Editions Picquier, spécialisées dans les romans asiatiques. J’ai déjà lu Le jardin Arc-en-ciel de la même autrice et j’avais beaucoup aimé, ce roman-ci est écrit avec la même sincérité mais a été un peu décevant.

Résumé

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l’art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.

Mon avis

Cette lecture a eu un début agréable avec des descriptions de plats très intéressants même si la situation de notre protagoniste, Rinco, apparaît comme tragique. La pauvre jeune femme a été abandonnée par son copain qui l’a quitté en vidant leur appartement, lui volant toutes ses économies et toutes ses affaires. Elle en devient muette et se retrouve obliger de retourner chez sa mère avec qui elle ne s’entend pas.
Elle re-découvre la campagne de son enfance et grâce à sa mère et Kuma ouvre le restaurant qu’elle a toujours voulu avoir. Jusque là c’est cool tout va bien. Mais ce livre est considéré comme une romance et je ne l’ai pas vu, du moins certains actes m’ont un peu trop fait sortir du bien-être de cette lecture pour la voir.

Je suis plutôt déçue, je ne m’attendais pas à ça. La fin est un peu trop expédiée et déconcertante, voir très « beurk », je n’ai pas d’autres mots. Est-ce le fait de ne pas partager la même culture ? D’être végétarienne ? Je ne sais pas mais c’est un flop.

Je ne peux malheureusement pas en dire plus sans tout dévoiler.

Conclusion

Déception sur ce coup là, j’avais tellement apprécié Le Jardin Arc-en-ciel, j’espère que La papeterie Tsubaki me fera meilleur effet.

Bonne lecture !

6 réflexions au sujet de “Le restaurant de l’amour retrouvé de OGAWA Ito”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s