Fières Lectures, Janvier 2020, Livres

Miss Islande de Audur Ava Ólafsdóttir

Halló !

Aujourd’hui je te parle d’un livre des éditions Zulma. C’est la première fois que je lis un livre de chez eux et je ne pense pas la dernière, ils ont un catalogue d’auteur.ice.s étranger.ère.s bien fourni. Ça me ravie d’avance.

J’ai lu ce livre dans le cadre de plusieurs challenges :

Cold Winter Challenge (résolution : Autrice non francophone)
Challenge Voix d’Autrice 2020 (un livre dont le personnage principal est une femme )
Feminibooks challenge 2020 (Janvier : découvrir une autrice)
Objectif vidage de PàL (livre dont tout le monde parle)
Challenge by valou 2020 3/120

Petit résumé :

Islande, 1963. Hekla, vingt et un ans, quitte la ferme de ses parents et prend le car pour Reykjavík. Il est temps d’accomplir son destin : elle sera écrivain. Sauf qu’à la capitale, on la verrait plutôt briguer le titre de Miss Islande. Avec son prénom de volcan, Hekla bouillonne d’énergie créatrice, entraînant avec elle Ísey, l’amie d’enfance qui s’évade par les mots – ceux qu’on dit et ceux qu’on ne dit pas -, et son cher Jón John, qui rêve de stylisme entre deux campagnes de pêche… Miss Islande est le roman, féministe et insolent, de ces pionniers qui ne tiennent pas dans les cases. Un magnifique roman sur la liberté, la création et l’accomplissement.

Un petit avis :

Je comprends l’engouement pour ce livre. L’écriture est tellement belle et on a envie de lire encore et encore.

Les personnages sont juste beaux. Ísey et Jón John me rendent triste. Hekla, elle, veut tout mais ne sait pas comment faire. Chacun d’eux aimeraient vivre de leur passion mais sont confrontés à un monde où les femmes et les homosexuels ne sont rien à part de la chair à satisfaction sexuelle.

J’ai levé plusieurs fois les yeux au ciel par rapport aux réactions des « mâles » de ce livre mais il faut dire que cela se passe dans les années 60, il ne faut pas trop en demander. Enfin, la réalité de notre époque n’est parfois pas très loin malheureusement.

Les scènes du début, sur les baleiniers et leurs pêcheurs, m’ont fait mal, elles ont été pour moi très difficiles, je les ai trouvées violentes mais criantes de vérité. Âmes sensibles s’abstenir.

Les paysages sont magnifiquement dépeints et pour le coup je l’ai trouvé plus nature writing que ma dernière lecture. J’ai vraiment envie de découvrir ce pays et sa culture. Si tu as d’autres auteur.ice.s islandais.e.s à me conseiller, je suis preneuse.

Un petit bémol quand même, la fin, je te laisse la découvrir par toi même.

Bref

J’ai passé un très bon moment avec ce livre et ces personnages mais je suis restée sur ma faim avec cette fin. Féministe sur beaucoup de point malheureusement pas assez pour moi, mais je le répète c’est la période de ce roman qui doit y être pour quelque chose et cela n’enlève rien à la persévérance des personnages. J’ai vraiment eu un petit faible pour Jón John.

Tu penses le lire ? Tu l’as lu ? Raconte moi ton ressenti.

Bonne lecture à toi !!!!

8 réflexions au sujet de “Miss Islande de Audur Ava Ólafsdóttir”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s