Avril 2019, Livres

Quand vient la vague de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier

« Je me rend compte que j’ai vécu jusque-là comme un automate. Comme tous ceux qui ont accepté le modèle qu’on nous propose. Courir après le temps, enchaîner les activités, consommer, me désintéresser de l’état du monde, ou tout du moins devenir presque indifférente. Me suis-je jamais réellement interrogée sur ce que veulent dire aimer et vivre? »

« – Il me prend que des gens sont prêts à foutre leur enfant dehors au seul motif qu’il est gay. Tout ça parce qu’ils craignent le regard de types comme toi, qui pensent qu’être gay c’est moins bien, et qu’ils ont trop peur qu’on les juge eux aussi. »

Edition Rageot, 2018, 270 page.

Résumé

Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces  » vagues  » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.

Mon avis

J’adore Manon Fargetton, elle a une écriture fluide et arrive à faire passer toutes les émotions possible. On arrive facilement à se mettre dans la tête des personnages.

Maintenant, j’ai un gros problème. J’ai adoré ce livre mais comment t’en parler sans te le dévoiler !

Bon je vais essayer…

Ce livre parle de la famille, de toutes sortes de familles, de la trahison, du lien entre une sœur et son frère. Il parle d’acceptation, d’homosexualité, d’amitié. Il parle des relations que l’on a avec les gens, les bons comme les mauvais. Il parle de se découvrir, d’apprendre à se connaître vraiment.

J’ai eu toute sorte de sentiments en lisant ces lignes et j’ai adoré (je sais, je me répète). Je pense que je n’aurai pas réagis comme Nina, mais je te parle du haut de mes 33 ans, finalement comment aurais-je réagi à 17 ans? En même temps, nous sommes tous différents, nous vivons et ressentons différemment aussi. Mais le choc est là et je ne peux que te dire de lire ce livre. Je ne peux pas t’en dire plus et c’est presque rageant. J’aurais envie de discuter de ces personnages pour essayer de mieux les comprendre, comme j’ai eu envie de prendre Nina, Clément ou Jules dans mes bras pour les consoler et les aider dans leur cheminement.

Tant de personnages que j’aimerais comprendre… Romane, Elise, Hélène, les parents de Nina. Avoir leurs pensées, savoir pourquoi ils sont ce qu’ils sont.

La psychologie des personnages, surtout dans cette histoire, est très importante pour moi. J’aimerais ressentir leurs émotions encore plus.

Conclusion

Je suis désolée, en fait je pense que cet article n’est là que pour me frustrer encore plus du fait que je ne veux pas tout dévoiler. J’espère que ce côté mystérieux te donnera envie de le lire parce que même s’il est considéré comme un roman ado, même les adultes devraient le lire pour justement se rappeler les conséquences que peuvent avoir nos choix sur nos enfants.

Bonne lecture !!!!

4 réflexions au sujet de “Quand vient la vague de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s