Éditions Milan. 338 pages. 2021

Résumé

Orpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seul Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?

Coucou !

J’ai enfin commencé le Grishaverse !
Après avoir vu la série je me suis dit qu’il fallait que je les lise avant de voir les prochaines saisons.

Ce premier tome relatant la première saison (pas la partie des Crows, bien sûre), je n’ai pas eu de surprise puisqu’il a été vraiment bien adapté. Cependant, j’ai pris plaisir à retrouver Alina, Mal et les autres et j’ai vraiment envie de découvrir la suite.

J’avoue qu’Alina est un personnage qui paraît très égocentrique mais heureusement elle apprend de ses erreurs et évolue.

Que dire de Mal ? C’est un garçon intelligent mais un peu trop sûr de lui au début. J’ai trouvé qu’il était plus mis en valeur dans la série mais c’est dû au fait que son histoire a été insérée au fur et à mesure alors que dans le livre on ne l’a qu’à la fin.

J’ai aimé les personnages de Genya, David et même Ivan. Je suis curieuse de voir ce qu’ils vont devenir.

Le Darkling ! Je ne vous cache pas que j’ai eu l’acteur (Ben Barnes) en tête tout du long. Je ne sais pas quoi en penser, a-t-il vraiment envie d’apaiser les tensions entre les différents pays où est-il seulement assoiffé de pouvoir ? En tout cas, ses méthodes ne font pas trop dans la bienveillance, on est d’accord la dessus.

Bref, c’était un bon moment de lecture mais j’ai hâte de découvrir la suite sans avoir les images de la série en tête.

Belles évasions livresques à vous !