Auto édition, audible
Lu par Renaud Dehesdin

Résumé tome 1 :

Tout frais émoulus de l’École de l’Espace, Nil, Mila, Élisabeth et bien d’autres, sont en train de rejoindre l’Esperanza 64 en orbite. Comme son nom l’indique, le vaisseau est le 64e du nom et, à l’instar de ses prédécesseurs, il va, sous deux mois, être lancé vers une étoile proche dans le cadre du programme Exodus. Manœuvré par un équipage de 4 000 hommes et femmes, il mettra des milliers d’années pour atteindre sa destination. Il emporte dans sa soute 25 000 000 de caissons, communément appelés cercueils, où sont conservés, congelés, les futurs colons de l’hypothétique exoplanète viable sur laquelle il faudra s’arrêter et s’implanter. Tous ces colons ont été désignés au hasard. Le programme Exodus est un projet totalement fou, violemment critiqué, d’autant plus qu’Exodus impose un secret absolu sur ce qui se passe à bord des Esperanzas. Il est sensé permettre, à terme, d’évacuer la moitié de la population d’une Terre exsangue, rétablissant ainsi l’équilibre des besoins et des ressources. Mais les Esperanzas ont-ils réellement une chance de réussir ? Très vite, l’équipage de l’Esperanza 64 va être confronté à la terrible réalité de l’espace.

Coucou !

Voilà la fin de cette saga super sympa. 4 tomes pour voir l’évolution de l’espèce humaine à un degré inimaginable. Les idées sont excellentes et même si j’ai eu du mal à adhérer à certaines, je pense que ce seraient des solutions intéressantes (🤫 je ne vous dévoile rien, pour savoir il faudra les lire)

Malgré quelques incohérences temporelles, on passe quand même d’un départ de la Terre il y a plus de 15000 ans à une vie d’environ 350 ans sur les colonies humaines, je me suis régalée de ces découvertes intergalactiques et de nouvelles espèces douées d’intelligence ou encore de la faune et la flore des différentes planètes visitées.

L’évolution humaine d’après la vision d’Élisabeth, notre personnage principal, et la mise en place de son utopie grâce à Nil, son mari, et la commandant, a quand même été semée d’embuches et pas toujours réglées dans la bienveillance et l’acceptation de tous les points de vues, ainsi qu’avec un certain eugénisme, mais je suis forcée de constater que l’auteur a su faire réfléchir sur l’humanité et des compromis que l’on devra faire pour un avenir meilleur.

En tout cas j’ai aimé le dénouement des différentes planètes habitées par des humains bien que cela puisse paraître un peu manichéen sur certains points.

Je vous la recommande si la SF, SpaceOpera/PlanetOpera vous intéresse, aussi bien pour les débutant.e.s que les lecteur.ice.s confirmé.e.s.

Je suis maintenant curieuse de découvrir les autres romans de l’auteur. Je crois que je vais continuer en audio. Il y a des moments où le texte paraît froid mais je pense que ça aide à garder le cap sur le principal. Le prochain audio, Les primitifs !

Belles évasions livresques à vous !