Editions Milady. 424p. 2014.

Résumé

Je n’aurais jamais dû noyer mon chagrin dans une énième relecture d’Orgueil et Préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la Régence anglaise dans le corps d’une autre femme ! Même si la mode Empire et les moeurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout lorsque je rencontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham ? S’il se révèle être un Darcy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

Coucou !

Lu avec Nolwenn @ibidouu j’ai été un peu plus rapide, désolée

Dans ce roman nous suivons Courtney, jeune femme du 21ème siècle, qui se retrouve dans le corps de Jane, jeune aristocrate du 19ème. Époque de Jane Austen qui est d’ailleurs leur point commun. Si Courtney passe son temps libre à relire les romans de l’autrice, Jane les lis à sa mère.

Je me suis sentie revivre Orgueil et Préjugés, seul livre d’Austen que j’ai lu. Une lecture sympathique pour l’échange de corps des jeunes femmes mais somme toute banale sur la découverte de la vie des femmes du 19ème. C’est surtout les réactions de Courtney qui sont sympa à voir. Et je dois avouer que je suis contente que certaines pratiques comme les saignées n’existent plus. Par contre, rester au lit quand on a ses règles, le rêve !

Les intrigues amoureuses sont comme dans mon souvenir d’Orgueil et Préjugés, longue à se mettre en place par manque de communication, oh mais en fait non c’est toujours le même principe dans les romances 

Bon je critique mais j’ai passé un chouette moment avec Jane… Euh non, Courtney… J’ai été aussi perdue qu’elle, la pauvre.

J’ai envie de lire la suite Les tribulations d’une fan de Jane Austen, qui suit le parcours de Jane dans la peau de Courtney de nos jours. Bien qu’on ait le dénouement, le parcours a l’air d’être intéressant.

De belles évasions livresques à vous !