Éditions Bragelonne

Résumé tome 1

Quelque part en mer, dans un monde ravagé par les guerres et la peste depuis des millénaires… Arekh, un galérien au passé mystérieux et trouble, est arraché à une mort certaine par une belle inconnue qui se révèle n’être autre que Marikani Aya Arrethas, héritière de la lignée des rois-sorciers d’Harabec. Accompagnés d’une suivante et d’un autre esclave sauvé de la noyade, les rescapés vont tenter de rallier la cité natale de la souveraine. Mais pour cela, ils devront déjouer les nombreuses embuscades tendues par l’émir, l’irréductible ennemi de la jeune femme. Des pics aux mines souterraines, du palais d’été des rois d’Harabec à la Cité des Pleurs, c’est une course-poursuite aux mille périls qui va s’engager…

Coucou !

Et voilà, une trilogie de finie ! Mais je dois dire que même si la LC avec Charlène @elyrelle89 a été un plaisir, le roman n’a pas été à la hauteur de mes attentes.

J’ai eu du mal à revenir dans l’histoire et une fois dedans on enchaîne les déboires et batailles des différents personnages pour en arriver à une fin longue en détails et tout ça pour ça !

Je suis déçue des décisions prises par certains personnages. Le tournant de certaines trames m’a peinée. La direction choisie par les auteur.ice.s a été, pour moi, trop facile, je m’y attendais. Cela dit, même s’ils sont un peu manichéens, les complots politiques et religieux sont bien mis en avant et le dénouement de ceux-là m’ont plu.

La religion comme emprise sur le peuple est le message premier de cette trilogie, car elle est au main d’hommes ne voyant que la possibilité de prendre le pouvoir. Ils accomodent les ‘signes’ à leur sauce pour régner. Une vrai politique de manipulation. Ce que repousse totalement Marikani, notre personnage principal.

Je suis peut être un peu difficile, peut être que je suis passée à côté parce que ce n’était pas le moment. Malgré tout, l’histoire est super intéressante dans son ensemble.

De belles évasions livresques à vous !