Aux forges de Vulcain. 394 pages. 2021.

Résumé

« Enfermée derrière deux murailles immenses, la Cité est une mégalopole surpeuplée, constituée de multiples duchés. Commis d’épicerie sur le port, Nox est lié depuis son enfance à la maison de la Caouane, la tortue de mer. Il partage son temps entre livraisons de vins prestigieux et sessions de poésie avec ses amis. Suite à un coup d’éclat, il hérite d’un livre de poésie qui raconte l’origine de la Cité. Très vite, Nox se rend compte que le texte fait écho à sa propre histoire. Malgré lui, il se retrouve emporté dans des enjeux politiques qui le dépassent, et confronté à la part sombre de sa ville, une cité-miroir peuplée de monstres. »

Coucou !

Encore une lecture pour le PLIB 2022 mais je l’aurai lu quand même, avec l’avis de @l_encre_de_la_magie on ne peut décemment pas passer à côté 😂

Alors en premier lieu, je voudrais dire, MAIS C’EST QUOI CETTE FIN !!!???

Bon soyons honnête, j’ai aimé Nox et l’univers. Cela dit je reste sur ma faim, on ne fait qu’apercevoir le potentiel réel de cette saga, entre complots politique et valeurs personnelles, le pauvre Nox ne sais pas/plus à qui faire confiance.

Certains passages m’ont fait penser à Stranger Things avec la ‘cité-miroir’ ce qui me donne envie d’en savoir plus sur la magie et sur les différents pouvoirs. Je veux savoir ce que deviennent tous les personnages. Je le relirai sûrement avant de lire le tome 2 de Capital du Sud, il me semble qu’il sort en avril 2022.

Que dire de plus sinon qu’il faut le lire car cela promet de beaux moments livresques dans les suites à venir 😉

C’était super sympa de le lire en lecture commune avec @juste_unlivre et j’espère qu’on lira la suite ensemble 😊

De belles évasions livresques à vous !