Éditions Glénat Manga. 192 pages. 2015.

Résumé du tome 1

Renversé par un camion en rentrant de l’école, le jeune Kei meurt sur le coup. Mais quelques instant plus tard, il ressuscite mystérieusement. Dès lors, sa vie de lycéen bascule. Une étrange organisation gouvernementale tente par tous les moyens de le capturer afin de mener des expériences scientifiques sur lui. Rapidement, il apprend qu’il n’est pas le seul être dans cette situation périlleuse, et qu’il semble être ce que certains nomment un “Ajin”. Personne ne sait exactement comment ils sont apparus ni pourquoi ils existent. Mais les services spéciaux du gouvernement sont prêts à user de tous les moyens pour le découvrir, car rien à leurs yeux n’est plus dangereux pour l’humanité… qu’un être immortel !

Coucou !

Que feriez vous si vous étiez immortel ? Supposant que cela ne se passe pas comme dans ce manga où Immortel rime avec expérience morbide.

Un manga qui traite parfaitement de la xénophobie. Tous Ajin doit être arrêtés pour répondre aux exigences des différents pays du monde. Il faut absolument trouver pourquoi ces êtres existent et comment ils font pour se régénérer et ressusciter.

Une véritable boucherie sous couvert de recherche scientifique. Des meurtres à tout va pour rattraper ces sois disant ‘monstres’. On sent que ce n’est que le début mais la suite laisse présager encore pas mal de tortures pour Kei, notre personnage principal.

Je n’ai pas l’habitude de ce genre de manga, par contre l’histoire me plaît beaucoup pour ses différents messages et l’évolution potentiel de Kei.

De très belles évasions livresques à vous !