Éditions Robert Laffont, Collection R. 320 pages. 2021.

Résumé

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie.
Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas…
Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ?

Coucou !

Comment vous parler de ce livre ?

Je l’ai fini cette nuit, il m’a totalement happé.

Simone est une jeune lycéenne, fraîchement arrivée en début d’année dans son nouvel établissement. Elle s’est fait deux meilleures amies, Lydia et Claudia, et craque sur Miles. Quand elle commence à sortir avec lui, elle reçoit une note anonyme dans son casier lui intimant de ne plus voir Miles sinon son secret sur sa séropositivité sera dévoilé à tout le monde.

Ce roman parle de VIH, de personnes LGBTQ+, de différentes religions et de différentes ethnies. Simone est noire, à été adoptée par un couple gay, Daddy est noir, athé et Papa est mexicain catholique. Sa pédiatre est musulmane portant l’hijab. Ses amies sont asexuelle et bisexuelle. Elle même se pose des questions sur ses attirances. Une magnifique diversité !

Alors j’essaie d’être bienveillante et pas dans le jugement mais que des gens croient encore que le VIH se transmet par simple contact alors qu’on est en 2021, ça me dépasse franchement ! Je veux bien qu’on ait peur ou qu’on soit sur la défensive mais on est à l’air d’internet ! On fait des recherches pour tout et pour rien ! Et on est pas capable de se renseigner avant de juger ?

Le racisme est aussi présent dans les remarques quotidiennes de certains et ça aussi ça me dépasse !

Ce roman m’a mise hors de moi à certains passages, il m’a émue et m’a conforter dans l’idée que d’avoir peur de ce qu’on ne connaît pas n’est pas une raison pour oublier qu’il y a des êtres humains derrière.

Camryn Garrett du haut de son très jeune âge a su faire passer un message des plus important.
Citation
« Mon VIH n’est pas une menace pour vous ; votre ignorance est une menace pour moi. »

Je vous recommande grandement ce roman. Oui c’est un jeunesse mais j’ai 35 ans et je suis bluffée par l’authenticité des personnages sur des sujets aussi important et j’avoue que ça manque parfois dans les romans adultes.

Lisez-le❗

De bonnes évasions livresques à vous !