Coucou toi !

Voici ma première lecture pour le Mois de la Fantasy de Pikiti Bouquine
Catégories :
1 – La fureur de Smaug : Créatures fantastiques
10 – Un anneau pour les gouverner tous : Artefacts
Bonus : Relecture

Résumé

À première vue, Bastien Balthasar Bux n’a rien d’un héros. Les héros sont grands, beaux et forts. Les héros ne courent pas sous la pluie pour se réfugier dans les librairies obscures et échapper ainsi à leurs camarades de classe. Ils ne volent pas non plus les vieux livres pour aller les dévorer dans les greniers de l’école… Bastien n’a pas pu résister. C’est comme si ce livre l’appelait. Son titre ? L’Histoire sans fin. Le garçon plonge dans un univers peuplé de mille créatures étonnantes : elfes nocturnes chevauchant des chauves-souris, Mange-Pierres, escargots de course, tortues millénaires et lions multicolores, Atréju, l’enfant guerrier sans peur et Fuchur, son fidèle Dragon de la Fortune… Toutes vouées à disparaître, avalées par le Néant, ce mal mystérieux qui ronge le Pays Fantastique. Bastien se trompait. Lui aussi a l’étoffe d’un héros. Et avant la dernière page du livre, son rôle lui sera révélé…

Mon avis

Bon alors, j’ai mis 10 jours à relire ce roman parce que j’avais les images des films en tête et que j’ai eu du mal à m’en détacher, surtout pour la première partie. J’ai trouvé dommage de ne pas réussir à m’imaginer les personnages et le Pays Fantastique. Même le dragon, il n’a pas le même nom dans les deux versions (Falco dans le film et Fuchur dans le livre) et pas non plus la même apparence. Très déstabilisant.

Pour la deuxième partie, je me suis sentie un peu plus libre imaginairement parlant (je sais j’invente des mots mais il devrait exister !) mais Bastien était tellement à claquer que j’en venais à me dire que je n’allais pas le finir, même en connaissant la fin. En fait, peut être parce que je connaissais déjà la fin. Mais je l’ai fini ! Houra à moi !

J’avais le souvenir à ma première lecture, à mes dix ans, d’un roman qui m’en envoyait pleins les yeux, pleins le cerveau mais je suis peut être trop vieille pour lire des livres où le protagoniste n’a que dix ans justement. Ou je n’ai plus assez d’imagination… non ce n’est pas ça

Ce n’est pas très grave en soi, je suis quand même contente de l’avoir relu. La toute fin du livre est toujours en moi et m’a fait un bien fou et c’est d’ailleurs pour cette morale que je le conseille à tous les enfants de 10-12 ans.

Et vive l’Amour !️

Et toi, tu connais ce livre ? Ou peut être les films ? Ils ont du bien vieillir d’ailleurs ! Je vais me les refaire avec mon chéri, il ne s’en souvient plus.

Bonne lecture !