Février 2020, Livres

Agatha Raisin, La quiche fatale de M. C. Beaton

Je découvre cette série aux Éditions Albin Michel, après avoir vu quelques téléfilms que j’avais trouvé rigolo.

Résumé

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Mon avis

En traînant dans l’espace culturel, il y avait un présentoir dédier à Agatha Raisin, j’ai donc jeté un œil curieux et je me suis dit que le téléfilm que j’avais vu, adapté des romans, était drôle. Bah tu sais quoi… au diable le no buy ! J’ai pris le premier tome et la nouvelle de Noël qui était offerte.

Bon c’est finalement pas trop génant puisqu’il rentre parfaitement dans le Challenge lire de tout de @descollinesdepapier du mois, lire un policier, et aussi dans le Challenge Voix d’Autrices 2020.

Alors voilà, Agatha Raisin est une jeune retraitée (50 ans) de la publicité, elle a revendu son agence pour s’acheter un cottage dans les Costwolds. Jusque là pas de problème sauf que son travail c’est toute sa vie. La manipulatrice qu’elle est, essaie tant bien que mal de s’attirer les bonne grâce des villageois mais voilà, tricher au concours de quiche maison va se retourner contre elle. L’un des jury décède à cause de cette fameuse quiche, achetée en ville, un empoisonnement accidentel ou volontaire ? Agatha va mener l’enquête !

Agatha est à la fois intrigante, surprenante et détestable. Elle n’aime pas les gens, du moins elle ne s’est jamais donnée la peine de les connaître vraiment et en apprend sur elle en même temps que nous.

J’aime bien les personnages secondaire, surtout Bill Wong, le jeune policier sympa, et Mrs Bloxby, femme du pasteur du village bienveillante auprès de tous, qui sont super gentils avec Agatha.

Conclusion

J’ai passé un bon moment lecture même si je me doutais bien de la fin. En tout cas je lirai sûrement les autres pour voir son évolution qui promet.

Bonne lecture !

7 réflexions au sujet de “Agatha Raisin, La quiche fatale de M. C. Beaton”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s