Films

Les filles du docteur March (film)

Coucou !

Après m’être rendue compte que le livre que j’avais lu n’était pas complet (la traduction est en quatre tomes en France), je suis bien contente d’avoir vu cette adaptation.

Greta Gerwig a réalisé une très belle version qui m’a fait passer par toutes sortes d’émotions.

Synopsis

Une nouvelle adaptation des « Quatre filles du Docteur March » qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott. Relecture personnelle du livre, Les filles du Docteur March est un film à la fois atemporel et actuel où Jo March, alter ego fictif de l’auteur, repense à sa vie.

Mon avis

Toutes les actrices sont magnifiques, Saoirse Ronan, Emma Watson, Florence Pugh et Eliza Scanlen, représentent assez bien les quatre sœurs. Je n’aurais pas imaginé Laurie de cette façon mais Timothée Chalamet colle finalement bien au personnage. Laura Dern et Meryl Streep sont splendides en mère bienveillante et tante un peu revêche, elle m’ont vraiment plu. Je ne connaissais pas Louis Garrel, ce n’est pas le seul d’ailleurs, mais j’ai beaucoup aimé son personnage, Fredriech Bhaer, très honnête.

L’histoire se passe à différentes époques, en flash-back, nous suivons l’évolution des quatre sœurs mais surtout celle de Jo et de sa volonté de rester libre. Le souci c’est qu’à cette période les femmes ne sont libre que si elles sont riches, ce qui n’est pas son cas. Le seul moyen pour une femme de réussir c’est de faire un beau mariage avec un homme riche ou de devenir actrice, et encore. On peut choisir cette vie parce qu’elle nous plaît mais Jo n’en veut pas.

L’autrice, Louisa May Alcott, le vivait et a merveilleusement bien retranscrit la vie des femmes du XIXème siècle dans son roman. La réalisatrice, elle, a réussi un coup de maître pour la retranscription du féminisme qui manque parfois dans les adaptations, les téléfilms en tout cas.

Le résumé dit vrai, c’est un intemporel. Nous sommes en 2020, les femmes se battent encore pour avoir un salaire égal à celui des hommes et avoir la possibilité d’être vue autrement que comme « épouse de », femme d’intérieur et mère. Je ne dis pas que vouloir tout ça c’est mal mais ne sommes nous pas influencer par notre éducation et la société ? Une femme qui dit ne pas vouloir d’enfant est tout de suite cataloguée en femme sans cœur, si elle ne veut pas se marier c’est qu’elle est volage, etc, des clichés comme ça il y en a des tonnes. Les « vieilles filles » sont toutes montrées aigries et vivant avec des animaux de compagnie qui compensent l’absence d’enfant bien-sur. Bref, on aura beau dire que c’est différent de nos jours bah en fait pas tant que ça.

Conclusion

J’ai adoré ce film, cette histoire me touche à chaque fois, même dans les adaptations « modernes » en téléfilm. J’ai maintenant envie de lire les trois autres tomes qui m’attendent sagement dans ma bibliothèque. Peut-être qu’un jour je le lirai en anglais.

Bon visionnage ou bonne lecture si ça te donne envie de lire le roman.

1 réflexion au sujet de “Les filles du docteur March (film)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s