Livres, Octobre 2019

Death Note tome 1 et 2 de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Éditions Kana. 210 et 208 pages. 2007 (édition française)

Résumé

Light Yagami ramasse un étrange carnet oublié dans la cour de son lycée. Selon les instructions du carnet, la personne dont le nom est écrit dans les pages du Death Note mourra dans les 40 secondes !! Quelques jours plus tard, Light fait la connaissance de l’ancien propriétaire du carnet : Ryûk, un dieu de la mort ! Poussé par l’ennui, il a fait entrer le carnet sur terre. Ryûk découvre alors que Light a déjà commencé à remplir son carnet…

Mon avis

Onzième lecture pour le Pumpkin Autumn Challenge menu Automne Frissonnant, catégorie ‘Tu n’en reviendra pas’.

Je les avais déjà lu il y a quelques années enfin les 3-4 premiers, j’attends de recevoir la suite puisque je ne connais pas le fin mot de l’histoire.

Je trouve Light alias Kira très puéril, pour lui c’est blanc ou noir, il n’y a pas de nuances et fini par tuer des gens qui ne sont pas « méchants » mais juste sur le chemin de son objectif final, mais en a-t-il un ? Il se prend pour Dieu, et estime avoir le droit pour le bien du monde. Je le trouve dangereux même pour lui même.

L. est énigmatique. La police lui fait confiance parce qu’il a résolu différentes affaires mais qui est cet homme aux allures d’adolescent ? Le mystère de l’homme est ce qui me donne le plus envie de poursuivre ma lecture. Comment peut on faire confiance à un homme sans connaître son passé et ses réelles intentions?

J’ai failli oublier Ryûk, le Dieu de la mort qui perd intentionnellement son Death Note parce qu’il s’ennuie. Il me fait rire parce qu’il ne fait pas grand chose, du moins au début, et je me demande quelle évolution il va avoir auprès de Light.

Conclusion

Je ferais un nouvel article quand j’aurais tout lu, je l’espère bientôt. En tout cas, j’aime bien pour le moment.

Bonne lecture !