Editions J’ai Lu, collection Nouveaux Millénaires. 2017 (2015 pour édition originale). 457 pages.

Résumé

La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s’est d’ailleurs déjà produit plus d’une fois : de grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d’interminables nuits auxquelles l’humanité n’a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les orogènes, qui possédez le talent de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c’est tout l’inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu’au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille. Vous allez les retrouver, et peu importe que le monde soit en train de partir en morceaux.

Mon avis

Wouah ! L’autrice nous a créé un univers complet époustouflant. J’ai été obligée de lire le premier chapitre une deuxième fois pour être sûr de bien comprendre et j’ai été obligée aussi de relire quelques phrases. L’univers est vraiment complet, nouvelles espèces, nouvelles langues, nouvelles façon de vivre. Ne fait pas comme moi ne va pas chercher la définition de lithomnésie dans le dictionnaire ce mot n’existe que dans Les Livres de la Terre Fracturée. Du coup tu comprends petit à petit ce que c’est, tout comme qui sont les orogènes.

J’ai été agréablement surprise par l’écriture et la facilité que j’ai eu a apprécié les personnages. On suit trois femmes, des orogènes, qui sont fortes en caractère et évolue tout du long.

Les termes sont parfois incompréhensible, heureusement qu’on a des explications au fur et à mesure de la lecture. L’univers est dense, il y a plusieurs nouveaux termes mais on comprend assez rapidement grâce aux différents personnages qui se dévoilent et s’expliquent. Il y a aussi un petit lexique à la fin du livre (je l’ai bien évidement découvert une fois le tome terminé)

Les Terres Fracturées, ce titre résume bien la planète sur laquelle les personnages évoluent. L’autrice fait allusion à plusieurs thèmes écologique, psychologique, géologique, les différentes classes sociales… L’évolution des humains sur cette Terre qui se venge du mal qu’ils Lui ont fait subir, que nous lui faisons subir.

J’ai aimé chacune de ces femmes, Essun, Damaya, Syènite, elles se découvrent chacune un pouvoir très grand qu’elles doivent réussir à contrôler. L’entourage de chacune d’elles détermine qui elles sont, qui elles deviendront.

Conclusion

Je me suis plongée dans ce livre comme je plonge dans une série TV, c’est à dire je l’ai dévoré ! Si tu aimes la SF, ou pas d’ailleurs, je te conseilles réellement cette trilogie. En tout cas ce premier tome est excellent et je vais vite plonger dans le deuxième. C’est bien dommage que je ne sois pas encore en vacances pour les enchaîner mais je ne pouvais pas attendre septembre.

Merci à Pauline du site un invincible été et Ophélie du site Antigone 21 pour leur sélection SF pour le CLFAntigones (tu peux voir la sélection en cliquant sur le site d’Ophélie).

Merci aussi à Cordelia d’avoir fini de me convaincre avec son avis sur Bookstagram.

Parfait pour le challenge Lire de la SF 2019.

Bonne lecture !