Le chant du loup

De Antonin Baudry. Avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz et Reda Kateb

Résumé

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Mon avis

Pour être honnête avec toi, quand j’ai vu que Omar Sy jouait dans ce film, je me suis dit « Chouette, ça va le changer de ses autres rôles », c’était le cas mais je m’attendais à un rôle plus présent. François Civil, Mathieu Kassovitz et Reda Kateb sont très bon dans leurs rôles respectifs. Malheureusement, l’histoire qui laissait présager un bon scénario et une bonne intrigue a fait « Plouf » (désolée du mauvais jeu de mot).

Je m’explique. On démarre tellement bien que franchement ça aurait été dur que ça aille crescendo et du coup ça a eu l’effet inverse, pour moi. L’univers des sous-marins est super intéressant, surtout qu’on n’en parle pas beaucoup en France. L’immersion est très forte dès le début mais retombe au fur et à mesure que les scènes passent. C’est bien dommage.

Conclusion

Dans l’ensemble, c’est plutôt un bon film mais je crois que je partais pour quelque chose de tellement « Wouah » que j’ai été déçue par la fin. Si tu aimes l’univers, je te le conseille mais si tu es comme moi et que tu en attends beaucoup, je pense que tu ressortiras déçu.es.